La précarité énergétique

Définitions

La définition anglo-saxonne considère qu’un ménage est en précarité énergétique à partir du moment où la part du budget consacré à l’énergie représente au moins 10% des revenus du ménages.

La loi du 6 mai 2010 défini « en précarité énergétique au titre de la présente loi, une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison notamment de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Concrètement, il est nécessaire de prendre en compte ces deux définitions : la première permet une estimation quantitative, utile à l’élaboration des programmes d’aide, la seconde reflétant plus les problèmes auxquels sont confrontés les ménages : manque de chaleur, présence d’humidité, etc. Certains ménages ne se chauffent plus et sont extrêmement difficile à identifier ; on les appelle d’ailleurs, les invisibles. Seuls les réseaux de solidarité permettent souvent de repérer et d’accompagner ces ménages.

Enjeux

Dans les Yvelines, plus de 60 000 foyers sont estimés en précarité énergétique. Avec une part de logements très anciens, en milieu rural, et des zones urbaines nées des programmes de construction d’après-guerre, non soumis aux réglementations thermiques, les difficultés à assurer ses besoins en chauffage augmentent, à mesure qu’une part des bâti vieilli et que les coûts contraints (essence, nourriture, …) augmentent.

photo : ALEC SQY
Si elle n’est pas la cause principale de la précarité énergétique , la dégradation du bâti est responsable de la hausse des factures d’énergie pour nombre de ménages.

Animation de sessions « Maîtrise de l’énergie »

Auprès des habitants :

L’Alec SQY organise des ateliers Maîtrise de l’énergie à destination des ménages : écogestes, lecture des compteurs et factures, gestion des équipements et du logement… Ils se font en partenariat avec les bailleurs sociaux, les territoires d’action sociale (liés au département), les centres communaux d’action sociale…

Auprès des professionnels :

L’Alec SQY anime des visites de sites, des sessions de formation de relais locaux de l’énergie compétents pour apporter les premières réponses et orienter les ménages vers l’Alec ou ses partenaires.

L’Alec propose notamment une formation à la précarité énergétique dans les logements, ouverte à l’ensemble des acteurs au contact des habitants, et dont les objectifs sont :
   – Présenter les grands enjeux autour de l’énergie et du logement
   – Informer sur le marché de l’énergie
   – Informer sur la précarité énergétique, les visites à domiciles
   – Présenter les solutions concrètes pour réaliser des économies d’énergie
   – Présenter les aides financières et les différents acteurs.

Information & contact

Fermer le menu